Premier contact.

Invité a une crémaillère j'ai du avoir accès a internet (pour montrer comment uploader des photos sur un site FTP mais ce n'est pas le sujet). Le pc portable dans le salon étant a porté de main et facilement transportable. Faut avouer que Vista est joli, ... Mais qu'es ce que c'est lent! Le simple fait d'ouvrir explorer me laisser le temps de me resservir un verre... entre l'instant ou j'ai rentré mon url et l'affichage du site, j'a presque eu le temps de le finir!

Bon je râles un peu, je télécharge Fillezila et je fais ma démo. Puis on revient sur Vista que je trouve lent, je demande poliment si je peu jeter un œil sous le capot, 5 minutes histoire de voir ce qui ralenti et après avoir perdu un peu de temps a chercher le gestionnaire de tache je m'aperçoit que la mémoire utilisé est plus grande que la mémoire vive du PC. 5 minutes d'explication plus tard, on convient que installer Linux sur le poste ça serait pas forcement idiot. Reste plus qu'à prendre rendez vous.

La migration en action

Le rendez vous est pris, je passe après le travail et on se lance dans l'installation, pas de dualboot, juste Ubuntu 7.10. Le premier test en live CD est concluant, pas de son mais l'affichage à l'air de fonctionner, l'ipod est reconnu (sans le son c'est tout de même gênant), le wifi fonctionne et tout va plus que sous vista. Bref ça s'annonce bien.

L'installation commence, et là c'est le drame... le partitionneur se bloque au chargement, pas moyen de le lancer! Reboot après reboot toujours au même endroit l'installation plante... Déjà qu'on me regardai bizarrement quand je disais que linux c'est simple... Bon on se calme, respiration ventrale, on enlève la sueur qui goute du front (c'est pas l'angoisse... c'est juste que c'est des frileux et que en dessous de 35° ils mettent un pull... alors forcement moi je fonds) et on réfléchi.

2 minutes et un débranchement d'ipod plus tard, l'installation commence réellement (faut juste penser à débrancher l'ipod...) et on convient de laisser la partition de restauration de vista (au cas ou l'expérience serait désatreuse).

30 minutes plus tard, l'installation est finie. Les mises à jours sont faites et les paquets multimédia (pas libres) qui vont bien sont installés.

Reste 2 problèmes : le son qui ne fonctionne que dans les écouteurs et un bug lors de l'arrêt sur batterie ; qui fait devenir l'écran entièrement blanc et n'éteins pas la machine. Le temps imparti étant écoulé, je m'en vais promettant de chercher sur la toile les informations nécessaires aux bon fonctionnement. Renseignement pris je repasse le lendemain chercher le portable pour essayer différentes solutions (et en chercher d'autres a tête reposé chez moi).

Alsamixer règle le problème du son mais malheureusement l'écran continue a bugger en cas d'extinction sur batterie... mais le pc est utilisable et je le rends a son propriétaire (tout en continuant la présentation de ce nouvel environnement et des logiciels qui sont dessus).

Retour à l'envoyeur...

Deux jours plus tard on me rappelle en urgence pour que je récupère le portable avec 2 explications (hum) : MSN (pidgin) ne marche pas (rehum) et l'ipod ne veut pas se charger sur le port USB (là j'avoue mon ignorance du sujet). Bref le portable reviens dans mes mains avec la douloureuse mission de réinstaller vista... ou plutôt de le restaurer depuis sa partition caché! D'ailleurs en parlant de ça c'est une belle ***de ce système de restauration. Incapable de reformater le disque dur et de remettre la MBR à l'identique... Bref obligé de repasser sous windows XP pour restaurer Vista sur le XP*

Conclusion

Une migration ça se prépare! Comme un utilisateur doit être motivé pour passer sous linux et pas croire que c'est la même chose que windows. Pourtant j'avais prévenu (pas assez), expliqué (mal), préparé (peu)... Loin de moi l'idée de rejeter la faute qui m'incombe d'avoir manqué de compétences (quoique ...) mais ACER c'est fini pour moi. Déjà que je déconseillai l'achat, que l'installation d'un XP dessus, ou plutot des drivers, relève du parcours du combattant. Plus jamais je ne toucherai a un ACER (sauf si on me payes pour ça!). Pour la prochaine je me pendrai plus de temps et plus de précaution.

  • : en fait j'ai du laisser l'installation d'ubuntu sur une petite partition. J'ai pas réussi a restaurer le MBR de windows Vista (j'ai pas assez essayé surement) et donc le poste démarre sur grub et possède un Linux "de secours".